L’art moderne et moi

Je n’aime pas l’art moderne, ainsi en ai-je décidé depuis de nombreuses années.

Je ne vais pas voir d’exposition, je ne cherche pas à comprendre, il n’y a rien à comprendre.

J’ai visité le Musée Picasso de Barcelone, cela faisait partie des « incontournables » mais je n’ai pas changé d’avis.

Basique, je n’apprécie les que les œuvr
es d’art qui restent figuratives

Par exemple j’aime les hyperréalistes

Daniel Authouart

Fondation Andy Warhol à Pittsburgh

L été dernier, au cours d’un voyage aux etats Unis, j ai eu la chance de visiter cette fondation.
située à Pittsburgh, Pennsylvanie.

Mais la suite de ce voyage me reservait bien d’autres surprises ,toutes passionantes, fascinantes, stupéfiantes, je manque de qualificatif….

Monument Valley

Taos

El Paso

Mesa Verde

Au retour, j’ai débuté ce cours à l’école du Louvre en lien avec le passé des tribus Navajo, Hopis, Zunis, Zia et Pueblos que nous avions cotoyées.

Pour élargir mes connaissances, j’ai décidé de suivre une série de 10 conférences au Musée Branly portant sur les collections, Afrique, Océanie, Asie, et Amériques

Là j’ai appris à regarder, à voir au-delà de l’objet lui-même, ce qu’il symbolise, qu’elle sa fonction, dans les Arts Premiers l’œuvre a toujours une fonction, religieuse, rituele, familiale etc.….

Une statue africaine exprime le pouvoir du roi, une autre honore un ancêtre, les To’o tahitiens attendent d’être habité par un Dieu, les pirogues de la Nouvelle Irlande emmènent les morts vers leurs demeures

Reine du Benin

La beauté de ces objets ne repond pas à nos critères occidentaux, ils ont une fonction dans le quotidien des peuples qui les ont crées, l’esthétique est partie intégrante du rôle utilitaire de l’objet, il est beau car chargé de sens.

To’o

J’ai appris aussi que les surréalistes se sont intéressés aux Arts Premiers.

André Breton nous a légué une belle collection d’objets .

Antonin Arthaud a écrits sur les indiens Tarahumaras chez qui il recherchait « l’antique culture solaire », hélas il y a surtout trouvé le Peyotl .

Alors j’ai compris que le moment était venu d’ôter mes œillères (il faut dire que je suis Cheval dans l’horoscope chinois) et de regarder cette forme d’art dont le sens m’échappait depuis toujours.

J’ai pris la décision d’aller passer une demi-journée à Beaubourg, temple mondialement connu de l’art moderne.

Ce que j’y ai trouvé, je vous en parlerai bientôt …….

Patience

Laisser un commentaire