Pourquoi je m’intéresse aux peuples premiers ?

Quelques citations à méditer :


En 1955 Claude Levi Strauss écrivait :

il n’y a plus rien à faire : la civilisation n’est plus cette fleur fragile que l’on préservait

L’ humanité s’installe dans la monoculture ; elle s’apprête à produire la civilisation en masse, comme la betterave.

En 2005 il concluait :

Ce que je constate : ce sont les ravages actuels ;

c’est la disparition effrayante des espèces

vivantes, qu’elles soient végétales ou animales;

et le fait que du fait même de sa densité actuelle,

l’espèce humaine vit sous une sorte de régime

d’empoisonnement interne – si je puis dire –

et je pense au présent et au monde dans lequel je suis en train de finir mon existence.

Ce n’est pas un monde que j’aime.

En 1995 Jean Malaurie était l’invité du « Club de la presse » pour les 40 ans de la « Collection Terre Humaine »

Les peuples traditionnels sont le deuxième souffle de l’humanité

Pour les passionnés :

http://www.humanite.fr/1995-06-22_Articles_-Jean-Malaurie-les-peuples-traditionnels-sont-le-deuxieme]

En 2005

à l’AFP, à l’occasion du 50ème anniversaire de la collection « Terre humaine »

Le monde occidental pousse la terre à sa perte en exploitant à outrance les richesses naturelles

Nos sens sont fatigués. L’Occident n’a plus de projet, n’a plus la faculté sensorielle de percevoir sa nature.

A force de téléphones, de calculettes, nous sommes devenus des handicapés,

En 2008

Les écrivains du Far West

Ils travaillent dans des cabanes sans électricité, prennent le thé avec les grizzlis, passent des hivers sans voir âme qui vive. Qui sont ces écoloécrivains prêts à tout pour défendre la vie sauvage aux Etats-Unis?

http://bibliobs.nouvelobs.com/2008/05/15/chasse-peche-et-revolution

Je ne citerai que Doug Peacock :

Acoma la cité du ciel

La vie sauvage contient ce dont nous avons le plus besoin en ce moment, qui est la sagesse. Toute notre humanité, toute notre vie en découle. Tant qu’il existera un monde à l’état brut, l’homme aura sa chance. C’est sans doute la seule qui lui reste.

Laisser un commentaire